• Signification :

    Vivre une situation très pénible.


    Origine :

    Au Moyen Âge, la pratique de la torture était monnaie courante dans les geôles. Pour ne pas entendre les hurlements des victimes, les tortionnaires leur enfonçaient dans la bouche une « poire d'angoisse » qui étouffait leurs cris. L'expression s'emploie toujours, bien que dans des situations moins terribles.


    votre commentaire
  • Signification :

    Sans direction particulière.


    Origine :

    Cette expression traduit un désordre certain, une quête sans but. On établit souvent un parallèle avec le fait de se laisser porter par le vent, comme en bateau. On se laisse pousser, pour voir où cela mène.


    votre commentaire
  • Signification :

    A une échéance indéterminée, jamais.


    Origine :

    Cette expression tire ses origines d'une chanson adressée à Lord Churchill, duc de Marlborough, capitaine de l'armée Britannique à la fin du XVIIe siècle. C'est lors d'une guerre que les soldats français le croyant mort, composent la chanson "Malbrough s'en-va-t-en guerre". Dans cette chanson un passage mentionne : "La trinité se passe, Malbrough ne revient pas." Voilà comment est née l'expression.


    votre commentaire
  • Signification :

    Qui est dépourvu d'application, fait nonchalamment.


    Origine :

    Le noeud est une autre appellation du pénis qui remonterait au XIXème siècle. "A la mords-moi le noeud" renvoie à une action, un travail mal fait. L'expression est attestée depuis le XXe siècle.


    votre commentaire
  • Signification :

    Laisser deviner ce que l'on pense.


    Origine :

    Cette expression utilise l'image de l'oreille au sens figuré. Il s'agit là de laisser deviner ses intentions, même si, en apparence, on essaye de les cacher.


    votre commentaire
  • Signification :

    Vivre aisément, en ne regardant pas à la dépense.


    Origine :

    Cette expression remonte au milieu du XIXe siècle. Elle tirerait sa source du monde hippique dans lequel les grands guides sont ceux qui dirigent les chevaux de tête de l'attelage. Par métaphore, ils désignent le faste.


    votre commentaire
  • Signification :

    Satisfaire deux personnes aux intérêts opposés.


    Origine :

    Cette expression date du XIIIe siècle, elle signifie ménager des intérêts contraires. Si une chèvre se trouve devant un chou, elle risque de le manger. Si l'on souhaite que les deux restent intacts, il va donc falloir les ménager, c'est-à-dire en prendre soin.


    votre commentaire
  • Signification :

    Marcher à reculons ou progresser lentement.


    Origine :

    Les écrevisses sont des crustacés qui peuvent se déplacer en marchant lentement au fond de la mer. Elles ont surtout la particularité de pouvoir marcher en reculant, d'où le sens de cette expression.


    votre commentaire
  • Signification :

    Dépenser de l'argent que l'on n'a pas encore reçu.


    Origine :

    Ce dicton remonte au XVIe siècle et concernait essentiellement les agriculteurs. Le blé n'acquiert en effet sa valeur qu'une fois arrivé à maturation et se révèle sans valeur auparavant. Celui qui mange son blé en herbe est donc celui qui dépense son argent avant de pouvoir en jouir réellement.


    votre commentaire
  • Signification :

    Personne que l'on considère comme peu recommandable.


    Origine :

    Cette expression découle d'une pratique datant de l'Antiquité. A Rome, les malfaiteurs et les assassins étaient enfermés dans des sacs, noués avec une corde puis jetés dans le Tibre où ils se noyaient. Cette méthode fut pratiquée pendant plusieurs années et dans divers pays.


    1 commentaire
  • Signification :

    Habiter, partir ou vivre très loin.


    Origine :

    L'expression utile le mot "antipodes" du latin "antipodus", qui signifie "dont les pieds sont situés à l'opposé". Elle s'est chargée au fil des ans d'une signification figurée, à savoir vivre ou voyager dans un lieu très éloigné de celui d'origine ou d'une personne.


    votre commentaire
  • Signification :

    Partir très vite.


    Origine :

    Pour comprendre l'expression, il faut s'en référer à son terme principal. La "fusée" est par définition une pièce d'artifice qui se propulse grâce à la combustion de la poudre. Elle est caractérisée par sa vitesse de lancement et de déplacement.
    Par extension, l'expression donne donc l'idée de partir très rapidement, lors d'une course sportive par exemple.


    votre commentaire
  • Signification :

    Mourir.


    Origine :

    Cette expression date du XVe siècle. Partir est depuis toujours une façon imagée de parler de la mort, tel un voyage sans retour.
    Une personne allongée les pieds devant est donc l'image d'une personne sans vie, en opposition à quelqu'un de vivant qui marche.


    votre commentaire
  • Signification :

    Tirer avantage de la confusion.


    Origine :

    Cette expression est utilisée depuis le XVIe siècle. Elle est empruntée au vocabulaire de la pêche. Lorsque l'eau des rivières est trouble, les poissons se laissent plus facilement avoir par les filets qu'ils ne voient pas.
    Par extension et au figuré, la formulation donne donc l'idée de tirer profit de la confusion ou d'utiliser des moyens peu avouables pour arriver à ses fins.


    votre commentaire
  • Signification :

    Vivre de peu ou de rien.


    Origine :

    Expression un peu ironique qui fait allusion au fait que si l'on s'alimente juste d'amour et d'eau fraîche, on a alors besoin de peu pour vivre. On utilise cette expression pour qualifier les personnes qui perdent l'appétit au début d'une relation amoureuse.


    votre commentaire
  • Signification :

    Désigne un vent qui souffle très fort.


    Origine :

    L'expression date du XXe siècle, période à l'époque ou l'écornage des boeufs est une pratique courante. Elle se réalise de préférence en période de grand vent, ce dernier contribuant à la cicatrisation et au séchage rapide des plaies.


    votre commentaire
  • Signification :

    Disparaître rapidement.


    Origine :

    Cette expression apparue vers 1414 évoque la fonte de la neige sous la chaleur du soleil. "Fondre comme neige au soleil" signifie tout simplement "disparaître rapidement et progressivement".


    votre commentaire
  • Signification :

    Abuser de la crédulité de quelqu'un.


    Origine :

    Au XVIIe siècle, la forme ronde de la lune symbolisait un visage joufflu. Au XIXe siècle, la lune faisait référence au derrière d'une personne. Ce rapprochement a donné naissance à l'expression "voir la lune en plein jour", à savoir, voir les fesses nues de quelqu'un. Par extension encore est apparue l'expression "faire voir la lune en plein midi" qui, par l'impossibilité de voir coïncider la lune et le jour, explicitait le fait de faire croire des choses invraisemblables, de mentir.


    votre commentaire
  • Signification :

    Laisser entrer une personne ou un élément dangereux.


    Origine :

    Dès le XVIIe siècle, l'expression est employée. Elle était alors strictement utilisée dans la langue médicale classique. Elle a aujourd'hui une valeur métaphorique désignant l'action de laisser entrer un élément perturbateur, malfaisant dans sa vie, dans une assemblée...


    votre commentaire
  • Signification :

    Etre indifférent.


    Origine :

    Au XIIIe siècle, on utilisait en ancien français l'expression "ne faire ne froid ne chaut" pour signifier que quelque chose nous était indifférent. La forme actuelle de cette expression date du XVIIIe siècle et le sens en est toujours le même.


    votre commentaire
  • Signification :

    Ne pas échapper à une punition.


    Origine :

    Cette expression prend origine au XVIIIe siècle et s'utilisait pour dire à celui qui avait commis une faute, une mauvaise action qu'il n'échapperait pas à sa punition et à la vengeance de celui qui a subi le préjudice. L'idée ici exprimée est que tôt ou tard, on récoltera le fruit de ses actes.


    votre commentaire
  • Signification :

    Au moment de faire un choix.


    Origine :

    Le terme "croisée" est utilisé dès le Moyen Age pour désigner un point d'intersection, un lieu où des routes se croisent. Dans cette expression, il est employé dans un sens figuratif pour évoquer un moment où une personne doit faire un choix souvent délicat.


    votre commentaire
  • Signification :

    Citer un point négatif dans la description d'une situation pourtant très positive.


    Origine :

    Locution nominale mettant en exergue un point négatif, ayant pour effet de ternir la description globale d'une situation jugée très positivement. Se rencontre aussi pour souligner un trait de caractère - négatif - alors que la personnalité est pourtant jugée avec bienveillance.


    votre commentaire
  • Signification :

    A force de donner de fausses alertes, la véritable alerte devient inutile.


    Origine :

    Dans cette expression on comprend aisément que le loup est associé au danger. En effet, "crier au loup" signifie "alerter d'un danger". L'idée véhiculée par cette expression se retrouve des siècles avant J.C dans une fable d' Esope; "le garçon qui criait au loup". Dans cette fable, le jeune berger avait pris l'habitude de crier tout le temps "au loup" pour se faire secourir par les villageois alors qu'il ne courait aucun danger. Mais quand le loup commença vraiment à attaquer son troupeau, il cria au secours en vain.


    votre commentaire
  • Signification :

    Quitter un lieu après avoir été chassé.


    Origine :

    La première forme de cette expression a tout d'abord été "décharger le plancher" au XVIIIe siècle. On a ensuite dit "vider le plancher" au siècle suivant. L'expression actuelle date du milieu du XIXe siècle. Elle signifie que l'on quitte un lieu après en avoir été chassé, ou au contraire que l'on chasse soi-même d'autres personnes.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique